Biotechnologies Microbiennes

La biotechnologie microbienne est l’une des différentes branches de la biotechnologie, elle utilise les microorganismes (bactéries et champignons principalement) ou les molécules synthétisées par ces derniers.
Les biotechnologies sont l’ensemble des méthodes et des techniques qui utilisent comme outils des organismes vivants (cellules animales et végétales, micro-organismes…) ou des parties de ceux-ci (gènes, enzymes, …). Elles sont situées au carrefour de trois domaines de compétences.

 Santé,
 Agro-alimentaire
 Environnement

Elles permettent la mise au point et le développement de nouveaux produits pour la santé de l’Homme, pour la qualité et la sécurité de son alimentation, et pour la protection de son environnement.

Les biotechnologies, ou « technologies de bioconversion » comme leur nom l’indique, résultent d’un mariage entre la science des êtres vivants - la biologie - et un ensemble de techniques nouvelles issues d’autres disciplines telles que la microbiologie, la biochimie, la biophysique, la génétique, la biologie moléculaire, l’informatique…

Les classes
Biotechnologies vertes = intérêt agricole
Biotechnologies rouges = intérêt médical
Biotechnologies blanches = intérêt industriel

Intérêts
Les technologies basées sur la transgénèse sont devenues la base des biotechnologies qui s’appuient maintenant sur les nouveaux outils de décryptage des génomes, avec pour but premier la création de nouveaux produits d’intérêt commerciaux :

 La modification génétique d’organismes d’intérêt économique, comme les céréales, afin de leur donner des caractéristiques qu’elles n’ont pas encore, par exemple la résistance à un nuisible.
 La modification génétique d’autres organismes, afin de les rendre utiles à l’homme. Par exemple la création de chèvres intégrant dans leur génome des gènes d’araignées afin de pouvoir extraire de leur lait des fils utilisables.

Dans le domaine de l’industrie (biotechnologies blanche)

Les biotechnologies blanches jouent un rôle croissant dans la bio-industrie, dans les domaines de l’environnement. Les technologies blanches parfois dites de seconde ou troisième génération utilisent généralement des bactéries utilisées comme vectrices et/ou productrices de substances d’intérêt technique et commerciales.

Les biotechnologies constituent donc un vaste domaine, aux applications industrielles importantes, et en terme économique un très vaste marché :
 Les Biocatalyseurs : Certains étaient utilisés depuis des siècles, pour la fabrication de produits alimentaires. Ils interviennent maintenant dans les procédés innovants de l’industrie « propre » (détergents, pâtisserie et panification, jus de fruit, pour la dégradation de l’amidon en sucres, des additifs pour l’amélioration des qualités nutritives des aliments, industrie laitière pour la conversion du lactose en sucre assimilable etc….
 Des procédés enzymatiques permettent des applications industrielles plus « propres » ; dont la production de détergents divers
Des organismes génétiquement modifiés (bactéries, champignons) et/ou produits par génie génétique) pourraient améliorer certaines techniques de bio remédiation, notamment pour le traitement et l’utilisation des déchets : traitement des eaux usées, dépollution ou détoxication des sols(métabolisation des polluants par des microorganismes), herbicides, traitement et reconversion des sous-produits de l’industrie agro-alimentaire (déchets de cellulose, du petit-lait de la fabrication de fromages et beurres, graisses animales etc…..).
 Les procédés de fermentation traditionnelle : fermentation alcoolique, acides organiques (acide citrique, acide acétique…), production d’antibiotiques production de dérivés chimiques.

 L’industrie des combustibles et produits organiques alternatifs au pétrole

La biologie moléculaire et le génie génétique de l’ADN recombinant (ADN donneur, ADN vecteur ou ADN hôte) sont utilisés pour la synthèse de produits organiques (produits chimiques ; protéines : hormones de synthèse, anticorps, facteurs sanguins)

Exemple : Les procédés biologiques de fixation de l’azote : réduction de l’usage des engrais azotés pour les productions agricoles, production d’ammoniac à partir d’azote gazeux atmosphérique.

Mise au point des Micro-méthodes

Micro-méthodes d’Identification

  1. Micro CSB Staph
  2. Micro CSB Strepto
  3. Micro CSB Entero
  4. Micro CSB BGN
  5. Micro CSB BGNF
  6. Micro CSN Myco

Micro-méthodes d’Etude de la Sensibilité

. Micro CSB ABG Staph
. Micro CSB ABG Strepto
. Micro CSB ABG Entero
. Micro CSB ABG BGN
. Micro CSB ABG Myco